Départements

Département DmT

>> ( Section  )

 

Cylindres - Sénégal - LFKs, 2004

CONTEXTE: 

La classification mondiale des maladies mentales a propulsé le champ des techniques et savoirs de la psychiatrie en une nomenclature de plus en plus conséquente des désordres psychiques et des comportements dits déviants, car considérés en termes de statistiques.

Depuis la crise COVID et la période des confinements, partout dans le monde a été observée une augmentation très importante du nombre des consultations pour troubles psychiques, particulièrement pour la jeunesse. L’État français, début 2024, a assuré vouloir faire de la santé mentale des jeunes une "grande cause de l’action gouvernementale”. Il reste cependant difficile d’évaluer quels seront les effets secondaires du remède promis et promu, prenant le risque de victimiser, médicamenter, psychiatriser, pathologiser, bureaucratiser et contrôler toujours davantage la vie courante…, .

Pour les jeunes générations, ’un parcours émancipateur, une volonté d’autonomie, un maintien de la liberté individuelle comme des libertés collectives, du droit à ne pas être conforme, ne passera-t-il pas un jour par une maîtrise mieux partagée de la distance exacte qui sépare la sémiologie psychiatrique du monde réel et l’établissement des moyens permettant de maintenir cette distance. Prendre et/ou reprendre en main ses vulnérabilités pourrait devenir l’un des grands enjeux de l’être libre.

 

Le Chemin de Damastes - Die Singel, Anvers - LFKs 2008

PROBLÉMATIQUES:  

  • quelles sont les maladies mentales de la psychiatrie dominante (DSM-5) ?

  • quels sont les apports, les failles et les faiblesses de cette catégorisation ? Peut-elle être mondiale ? peut-on véritablement imaginer une catégorisation également pertinente et utile aux États-Unis comme en Chine ? en Europe comme en Afrique ?

  • symptômes, diagnostics et thérapies, quels sont la place et le poids des cultures ?

  • comment reprendre en main son individualité et ses vulnérabilités, déborder le simple rôle de patient et sortir des stigmates de vies parfois bouleversées et chaotiques qu’ont traversé les jeunes personnes depuis leur naissance…?

  • peut-on contrecarrer la permanence du « Je » et prendre le risque d’être soi-même en société ?

  • la création artistique entretient-elle ou non des relations avec certains troubles psychiques ?

OBJECTIFS:

  • savoir réaliser une enquête, recueillir des données et les interpréter ;

  • rétablir les singularités et se dégager du seul diagnostic ;

  • embrasser des connaissances générales sur les différents domaines de la santé mentale afin d’établir une posture critique ;

  • relativiser l’idée de guérison et redéfinir la notion de bien-être ;

  • chercher à se penser par soi-même sans oublier son histoire. 

 

Les Expulseurs  #IV - LFKs 2007, BO : Les Feux de l'amour

Travaux étudiants